Accueil > étiquette kanban

Etiquette kanban

étiquette kanban, Albert Deloin

Kanban est un terme japonais qui signifie « étiquette ».

Mise en place à la fin des années 50 dans les usines Toyota, la méthode Kanban est un mode de gestion de flux. Dans cette méthode, l'étiquette kanban sert de support visuel pour matérialiser la commande d'un poste client à un poste fournisseur. Avec ce système de production ou d'approvisionnement à flux tendu, la production du poste amont est limitée aux seuls besoins émis par le poste aval par l'intermédiaire d'étiquettes kanban.  Les étiquettes de commande sont ainsi utilisées de poste en poste tout au long de la chaîne logistique client/fournisseur.


Idéalement adaptée à un système de production régulière, l'objectif principal de la méthode kanban est de maintenir la taille des stocks à un niveau raisonnable pour éviter gaspillage et frais d'entretien des stocks. Une bonne organisation des processus, une maîtrise des flux internes, une évaluation rigoureuse du nombre d'étiquettes kanban et une grande fiabilité dans l’exécution des commandes seront nécessaires pour la mise en application de cette méthode.

 

Les différents types d'étiquettes Kanban

Basé sur l'échange d'étiquettes standardisées, le principe kanban est simple : au moment de la commande une étiquette kanban est fixée sur le contenant vide ou placée dans un tableau prévu à cet effet. Elle est ensuite expédiée au poste fournisseur qui à son tour fixe le kanban sur le contenant rempli, au moment de l'expédition. L'étiquette kanban comporte toujours les mêmes informations :

•    les données générales de l'article : désignation, réference fabricant, code interne, code barre
•    les données d'approvisionnement : poste client, poste fournisseur, emballage ou contenant, taille du lot
 

Plus d'informations sur étiquette kanban