EFS Rhône-Alpes utilise AD6-DPO et un Kanban électronique pour gérer tous ses flux de consommables  EFS    Rhône-Alpes utilise AD6-DPO et un Kanban électronique pour gérer tous ses flux de consommables

L’établissement Français du Sang de Rhône-Alpes, cherchait une...


A la recherche d’une nouvelle performance industrielle  A    la recherche d’une nouvelle performance industrielle

Pour faire face à l'agressivité de la concurrence et s'adapter à...


Blog Albert Deloin

Le Kanban asservit la production à la demande

Publié le 18 February 2010

Extrait d'un article paru dans le CETIM Info n°207

"... De fait, l’organisation en flux tirés est un pilier fondamental de la démarche Lean. Contrairement à l’organisation industrielle en flux poussés de type Materials Requirements Planning (MRP) exclusivement basée sur des prévisions, les flux tirés installent le client au coeur de l’organisation. Cette technique constitue un véritable outil de pilotage du système productif. À partir des informations données en temps réel par la circulation d’étiquettes, on asservit la production à la
demande.

La méthode Kanban, mot japonais qui signifie étiquette, constitue également un précieux outil de management visuel. La ligne de production devient transparente. Tous les acteurs du flux industriel voient, en temps réel, ce qui n’est pas normal et disposent des informations dont ils ont besoin. Dans cette organisation, qui répond en temps et en quantité à la variété de la demande, les opérateurs prennent en charge laproduction au quotidien (programmation, fabrication, livraison). Ils laissent ainsi du temps à l’encadrement qui peut « sortir le nez du guidon » et anticiper les problématiques de moyen et long termes.

Afin d’optimiser leur organisation en flux tirés, certaines entreprises combinent le Kanban (pour le pilotage des ateliers) et un logiciel comme AD6 pour le dimensionnement et l’optimisation des flux et des stocks. Grâce à ce type de solution, le groupe Decayeux, leader européen des boîtes aux lettres, a réduit de près de 40 % ses stocks et ses en-cours tout en améliorant la maîtrise de ses délais.

L’entreprise dispose par ailleurs d’un outil qui lui permet de calculer et de simuler la capacité de sa ligne de fabrication en fonction de la demande. Elle peut dimensionner les stocks et les en-cours. Elle peut repérer les goulots d’étranglement, avoir exactement ce qui se passe dans l’atelier et pourquoi, par exemple,une pièce attend par terre.

Avec cette solution qui intègre la logique Kanban (sans mettre en oeuvre un système de circulation d’étiquettes), l’utilisateur peut définir l’endroit précis où placer les panneaux d’information et installer les stocks intermédiaires. Il peut aussi définir des indicateurs de performance vraiment pertinents.Cette solution met en oeuvre toute une batterie de supports visuels qui simplifie grandement le quotidien des opérateurs en place sur la ligne de fabrication. En un seul coup d’oeil sur le tableau, l’opérateur sait exactement où il en est et connaît précisément l’état d’avancement de la production..."


« retour au blog

0 commentaire à cet article

Ajoutez votre commentaire